Mahmoud Khalîl Al-Hussary : Récitation et Biographie 27/05/2012 – Publié dans : Figures de l'islam, Vidéothèque – Étiquettes : , ,

Nous mettons à la disposition de nos frères et sœurs, la récitation du Qur’ân de Shaykh Mahmoud Khalîl Al-Hussary, qu’Allah lui accorde Sa Miséricorde.

Nous avons choisi pour vous cette récitation parce que le Shaykh est connu pour être la référence dans ce domaine.

En effet, sa lecture est claire, belle, apaisante… A vous d’en juger!

Il est vrai que la Parole d’Allah est la meilleure chose se trouvant sur terre, alors il est de notre devoir d’en profiter autant qu’on le peut. Par conséquent, écoutons-la, diffusons-la chez nous, dans notre voiture ou tout autre lieu, afin d’apporter la Bénédiction (Baraka) d’Allah.

En effet, chacun de nos sens doit avoir sa part de Qur’ân :

l’ouïe par l’écoute,
la vue par la lecture,
le toucher par le fait de porter le Mushaf,
le goût par le fait de savourer les versets, les sens, les sciences, les enseignements..,
l’odorat par le fait de se laisser projeter dans les jardins parfumés des récits du Qur’ân

Ici, nous vous proposons une lecture qui, nous l’espérons, vous accordera inchaallah la possibilité de mettre l’ensemble de vos sens en action, à travers l’ouïe qui déclenchera, avec la permission d’Allah, le reste des sens. Veuillez cliquez sur ce lien pour l’écouter.

 

 Qui est Mahmoud Khalîl Al-Hussary?

  Récitateur de Qur’ân, né le 17 Décembre 1917 et décédé le 24 Novembre 1980 en Égypte.

  Il fut l’un des plus grands, si ce n’est le plus grand des récitateurs du Qur’ân, réputé pour sa lecture belle, apaisante et surtout de référence pour toute personne désireuse d’apprendre la bonne prononciation du Qur’ân.

C’est ainsi qu’il fut le premier à avoir enregistré :

–          en 1961, la lecture du Mushaf en version Hafs.

–          en 1964, la lecture du Mushaf en Warsh.

–          en 1968, la lecture du Mushaf en Qâlûn.

–          en 1969, la lecture du Mushaf pour l’apprentissage.

–          en 1975, la lecture du Mushaf avec le Tafsîr.

En 1977, il fut le premier à lire le Qur’ân à l’ONU.

En 1978, il fut le premier à lire le Qur’ân dans le palais royal de Jordanie.

Il fut également le premier à lire le Qur’ân dans la Maison Blanche ainsi que dans le Congrès Américain.

« La femme musulmane, une femme d’exception